Hypoland Index du Forum

Hypoland
Forum dédié à la prépa littéraire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

36 15 ma life
Aller à la page: <  1, 2, 3446, 447, 448487, 488, 489  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hypoland Index du Forum -> Pause- café -> Quand y'en a marre de bosser...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Morgane


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 1 248
Localisation: Paris/Alençon
Féminin
Classe: L3 Humanités

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 22:31 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

En fait, je crois pas que ce soit différent selon les facs, les profs. J'ai pas non plus de profs "transcendants", j'en ai rarement eu, et j'ai vite compris que le but à la fac, c'est pas le cours  Mr. Green
Comme tu dis Ajite, les programmes paraissent très ambitieux alors qu'au final le cours est juste introductif, mais après ce n'est absolument pas envisageable de faire des cours extrêmement précis, on ne peut pas étudier toute la phénoménologie, ou tout un siècle de poésie en un semestre. Ce n'est pas vraiment en cours qu'on peut approfondir, ça donne des pistes disons. 
Je trouve que les devoirs maison c'est une bonne occasion de se mettre aux lectures complémentaires, de se pencher sur ce qui nous intéresse (en philo on peut souvent choisir nos sujets/auteurs/thèmes pour des exposés ou commentaires). Les exigences des profs sont très différentes, certains me demandent 4 pages pour un commentaire (!), d'autres 12.  Par contre on m'a jamais demandé de  compte-rendu de lecture, et j'imagine que oui, 17 pages c'est trop  Laughing
Dans une certaine mesure je trouve ça stimulant qu'on ait certaines contraintes, la dissert' à faire en 50h chez soi c'est formateur, mais la synthèse en 1h30 sur table aussi. (et ce n'est pas forcément de la bête restitution de connaissances, on apprend à réfléchir plus vite, à moins orner notre copie de choses inutiles comme on peut faire en 6h)


Par contre pour les cours exposés/reprise des exposés, j'en ai quelques uns aussi, tous les ans, et j'ai toujours envie de dire au prof "vous avez pas encore compris que ça motive personne d'écouter deux fois la même chose en deux heures ?"  Cool
_________________
Feue HK à Louis-le-Grand
L3 Humanités spé philo à Paris X


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 24 Nov - 22:31 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Matthieu45


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 438
Localisation: Orléans
Masculin
Classe: L1 Droit-Histoire

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 22:36 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

La2 a écrit:
Oui c'est vrai qu'à la fac, avec ces effectifs, on est un élève parmi d'autres et basta. Mais bon, on ne va pas non plus être chaperonnés tout le long de nos études Mr. Green
Ceci dit c'est vrai que c'est déstabilisant au sortir de la prépa.

Je m'attendais à devenir anonyme avec la fac, finalement non, en L1 certains chargés de TD sont aussi chiants parfois que certains profs de lycée à te poursuivre si tu n'as pas rendu ton cas pratique ou ta dissertation, idem au niveau des absences, si tu justifies pas t'es déclaré défaillant directement Surprised


Revenir en haut
Morgane


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 1 248
Localisation: Paris/Alençon
Féminin
Classe: L3 Humanités

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 22:42 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

En L3, c'est encore comme ça  Mr. Green
_________________
Feue HK à Louis-le-Grand
L3 Humanités spé philo à Paris X


Revenir en haut
La2


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 464
Localisation: Guyane Française
Féminin
Classe: L3 Philo

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 22:42 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

Personnellement, le fait qu'on flique les absences ne me donne pas l'impression qu'on sort de l'anonymat  Laughing Je trouve juste ça terriblement infantilisant. Nous aussi on a droit au coup de "trois absences et c'est zéro". Non mais, wtf ??
Enfin la fac j'aime bien quand même, ne serait-ce que parce que je respire enfin, et ai une vie qui ne se résume pas à aller en cours, lire, ficher, dormir (peu).
_________________
Le petit chat est mort.


Revenir en haut
Polo


Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2009
Messages: 1 251
Localisation: Paris
Féminin
Classe: M2 Litté comparée

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 22:46 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

Genre la prépa c'est pas infantilisant  Mr. Green

(ouais j'ai la flemme de faire une réponse plus développée)
_________________
"Cooper, you remind me today of a small Mexican Chihuaha."


Revenir en haut
T-d-M


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 1 133
Localisation: Paris
Classe: L3 LM et Ciné

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 22:46 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

Merci Ajite et Ada !

Ada a écrit:
Bravo à vous deux !

Finalement, T-d-M, ton premier est ?... (J'ai pas tout suivi ^^")


Mon premier voeu, c'est la fac de Concordia, à Montréal !
J'ai envoyé mes résultats du TOEFL à ma future directrice de recherche (pour lui dire que je gardais mes voeux dans l'ordre que j'avais choisi), et elle m'a répondu : "Ben oui, il faut te faire à l'idée que tu es une très bonne étudiante !" Laughing

Pour les profs transcendants à la fac, il y en a, mais ce n'est pas facile de tomber sur eux quand on a le choix entre 8 tds différents pour chaque 'matière'... Je me fie beaucoup aux avis de mes camarades de ce côté-là, surtout pour les avis négatifs, qui font souvent l'unanimité. C'est sûr que quand on débarque de prépa, on doit plus ou moins choisir ses profs au pif, mais bon, rien ne vous empêche de bosser le cours de votre côté si ça vous intéresse ! (faites ce que je dis...)
Mais j'avoue que je n'en peux plus des cours de 1h30/2h où les profs font passer deux élèves en exposé et ont l'impression de "faire cours". Pareil pour les dm limités à 2 copies doubles en lettres, c'est surtout de la flemme de la part du prof, à ce niveau-là. Etrangement, en cinéma, c'est plutôt la tendance inverse (un nombre minimum de pages, parfois assez important pour un simple td), mais je ne vais pas m'en plaindre !
_________________
ex HK à Victor Hugo
L3 à Paris III en Lettres Modernes et Cinéma


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ajite


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2010
Messages: 135
Localisation: Paris
Masculin
Classe: L3 LM

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 22:52 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

J'avoue 17 pages au lieu de 6, La2, t'as peut-être un peu abusé. Mr. Green

Morgane a écrit:
J'ai pas non plus de profs "transcendants", j'en ai rarement eu, et j'ai vite compris que le but à la fac, c'est pas le cours  Mr. Green

En fait je crois que je suis un peu victime de mon prof de littérature d'hypo Mr. Green Cet homme m'a tellement marqué que maintenant tous mes profs me paraissent un peu fades.
Morgane a écrit:
Par contre pour les cours exposés/reprise des exposés, j'en ai quelques uns aussi, tous les ans, et j'ai toujours envie de dire au prof "vous avez pas encore compris que ça motive personne d'écouter deux fois la même chose en deux heures ?" Cool

Raah c'est aussi tellement ce que je me dis à chaque fois Mr. Green D'ailleurs un truc qui m'inquiète c'est que j'ai souvent du mal à rester concentré pendant l'exposé d'un étudiant, même quand c'est intéressant.
_________________
L3/Lettres modernes


Revenir en haut
La2


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 464
Localisation: Guyane Française
Féminin
Classe: L3 Philo

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 22:56 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

Polo : si, la prépa, c'est infantilisant quelque part, mais il se trouve que justement, la fac est censée ne pas l'être. A bac+2, se retrouver encore et toujours avec le même genre de menaces à la noix, c'est lassant, et ça n'a strictement aucun sens. Déjà qu'au lycée, ça a l'efficacité qu'on sait...
Sinon c'est vrai que le coup des exposés, c'est assez gonflant à la longue. Mais bon, j'avais ça aussi en prépa, en lettres, et j'ai toujours eu la fâcheuse impression que c'est un peu la roue de secours des profs. Mr. Green Et pendant les exposés, j'ai inévitablement l'esprit qui vagabonde. De toute façon, les étudiants parlent généralement vite et rendent impossible toute prise de notes.

Pour les 17 pages, je ne trouve pas ça trop quand il s'agit d'étudier une œuvre philosophique. On peut pas torcher le Contrat Social en cinq pages, ça rime à quoi ? Anyway, même si elle me corrige pas, j'm'en fiche, c'est toujours utile comme travail.
_________________
Le petit chat est mort.


Revenir en haut
Morgane


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 1 248
Localisation: Paris/Alençon
Féminin
Classe: L3 Humanités

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 23:00 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

Tu aurais pu donner n'importe quel exemple et, BIEN SUR, tu as choisi le Contrat Social comme exemple. 
Il me reste approximativement 10h pour finir d'en commenter un chapitre et je suis encore déconcentrée sur le forum...  Neutral
_________________
Feue HK à Louis-le-Grand
L3 Humanités spé philo à Paris X


Revenir en haut
La2


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 464
Localisation: Guyane Française
Féminin
Classe: L3 Philo

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 23:06 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

C'est-à-dire que c'est cet exemple que j'ai étudié  Laughing Rousseau est l'auteur de ma vie, c'est dit. 
_________________
Le petit chat est mort.


Revenir en haut
Matthieu45


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 438
Localisation: Orléans
Masculin
Classe: L1 Droit-Histoire

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 23:08 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

Polo a écrit:

Genre la prépa c'est pas infantilisant  Mr. Green

(ouais j'ai la flemme de faire une réponse plus développée)

Je l'ai pris comme ça personnellement, à la limite j'étais mieux considéré en terminale qu'en prépa, c'est drôlement infantilisant la prépa j'ai trouvé. Après La2 je suis d'accord avec toi, la vie à la fac est plus joyeuse, tu passes pas ton temSips à réconforter tes camarades qui pleurent à cause d'une mauvaise note, tu te poses pas trop de questions existentielles t'as plus de temps libre ( pour faire la fête ou bosser accessoirement )

Bravo T-d-M , tu vois qu'il ne fallait pas stresser pour le TOEFL Cool


Revenir en haut
Polo


Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2009
Messages: 1 251
Localisation: Paris
Féminin
Classe: M2 Litté comparée

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 23:18 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

Où j'étais en licence, ils contrôlaient en réalité rarement les absences (et les élèves finissaient toujours par savoir quand il y aurait des contrôles) et pour certains cours c'était plutôt "si 3 absences consécutives, au bûcher".

Pour l'esprit qui vagabonde, c'est pas forcément parce que l'exposé est inintéressant (bien que ça arrive...souvent) c'est aussi à cause de notre concentration en général, on est pas suspendu aux lèvres de quelqu'un pendant des heures (je parle au sens figuré hein). Je trouve aussi que ça peut être gonflant à la longue et qu'on pourrait demander ça plutôt seulement à des niveaux L3 et suivants (d'ailleurs en master on valide les séminaires en faisant des exposés/dossiers, ya pas de partiels), ya déjà suffisamment à apprendre aux étudiants de tous niveaux sans qu'on leur fasse faire des exposés réalisés pour la plupart à la va-vite, avec le souci d'être le plus clair possible (d'où des généralisations abusives alors que la fac est censée être spécialisée) et qui ne profitent généralement pas aux auditeurs (je sais pas si c'est votre cas, mais même si je notais parfois quelques trucs en licence pendant les exposés, j'avais quand même tendance à me méfier de ce qui se racontait surtout quand je voyais l'étudiant collé à son papier comme s'il redécouvrait un texte écrit la veille). A la place de ces exposés, on devrait faire plus régulièrement des exercices sur table (commentaires, disserts et des vraies versions) et ce, dès la L1 (au lieu des inutiles cours de méthodo). Et si le temps est limité à 4h maximum, bah tant pis, on demande une partie rédigée et le reste en plan détaillé. Et comme l'a dit justement Morgane, ça apprend à penser vite et à voir si, tout compte fait, l'argumentation est bien visible et cohérente pour le lecteur. Les profs qui doivent parler lors de colloques sont astreints à 20 minutes, on peut aussi imaginer leur peine (parfois).
(mais j'avoue que j'ai tendance à penser qu'à un niveau licence, sauf exceptions bien sûr, on est quand même assez conscient que la dissert qu'on rend n'a pas grande valeur au final. C'est bien, ça peut être stimulant, on a l'impression d'avoir été trop intelligent mais bon, on révolutionne rarement la pensée du siècle. La bonne note est gratifiante, on aime bien que notre travail soit considéré mais tout ça ça ne reste qu'un exercice. J'ai un tempérament désabusé, je sais)
_________________
"Cooper, you remind me today of a small Mexican Chihuaha."


Revenir en haut
La2


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 464
Localisation: Guyane Française
Féminin
Classe: L3 Philo

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 23:21 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

Polo a écrit:
Où j'étais en licence, ils contrôlaient en réalité rarement les absences (et les élèves finissaient toujours par savoir quand il y aurait des contrôles) et pour certains cours c'était plutôt "si 3 absences consécutives, au bûcher".

Pour l'esprit qui vagabonde, c'est pas forcément parce que l'exposé est inintéressant (bien que ça arrive...souvent) c'est aussi à cause de notre concentration en général, on est pas suspendu aux lèvres de quelqu'un pendant des heures (je parle au sens figuré hein). Je trouve aussi que ça peut être gonflant à la longue et qu'on pourrait demander ça plutôt seulement à des niveaux L3 et suivants (d'ailleurs en master on valide les séminaires en faisant des exposés/dossiers, ya pas de partiels), ya déjà suffisamment à apprendre aux étudiants de tous niveaux sans qu'on leur fasse faire des exposés réalisés pour la plupart à la va-vite, avec le souci d'être le plus clair possible (d'où des généralisations abusives alors que la fac est censée être spécialisée) et qui ne profitent généralement pas aux auditeurs (je sais pas si c'est votre cas, mais même si je notais parfois quelques trucs en licence pendant les exposés, j'avais quand même tendance à me méfier de ce qui se racontait surtout quand je voyais l'étudiant collé à son papier comme s'il redécouvrait un texte écrit la veille). A la place de ces exposés, on devrait faire plus régulièrement des exercices sur table (commentaires, disserts et des vraies versions) et ce, dès la L1 (au lieu des inutiles cours de méthodo). Et si le temps est limité à 4h maximum, bah tant pis, on demande une partie rédigée et le reste en plan détaillé. Et comme l'a dit justement Morgane, ça apprend à penser vite et à voir si, tout compte fait, l'argumentation est bien visible et cohérente pour le lecteur. Les profs qui doivent parler lors de colloques sont astreints à 20 minutes, on peut aussi imaginer leur peine (parfois).
(mais j'avoue que j'ai tendance à penser qu'à un niveau licence, sauf exceptions bien sûr, on est quand même assez conscient que la dissert qu'on rend n'a pas grande valeur au final. C'est bien, ça peut être stimulant, on a l'impression d'avoir été trop intelligent mais bon, on révolutionne rarement la pensée du siècle. La bonne note est gratifiante, on aime bien que notre travail soit considéré mais tout ça ça ne reste qu'un exercice. J'ai un tempérament désabusé, je sais)
Lol. Laughing J'suis d'accord avec ce que tu dis sinon.
_________________
Le petit chat est mort.


Revenir en haut
Ajite


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2010
Messages: 135
Localisation: Paris
Masculin
Classe: L3 LM

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 23:33 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

D'accord avec toi Polo sur la dissert et les exposés. Après moi j'aime bien en faire, et puis ça peut être assez révélateur de l'aisance qu'on peut avoir ou non devant une classe.
_________________
L3/Lettres modernes


Revenir en haut
La2


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 464
Localisation: Guyane Française
Féminin
Classe: L3 Philo

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 23:36 (2010)    Sujet du message: 36 15 ma life Répondre en citant

Perso, je méga-admire ceux qui ont le courage de parler devant une classe de 40, 60 étudiants, voire plus.
Bon, je geek à mort là, ça le fait pas.
_________________
Le petit chat est mort.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:47 (2016)    Sujet du message: 36 15 ma life

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hypoland Index du Forum -> Pause- café -> Quand y'en a marre de bosser... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3446, 447, 448487, 488, 489  >
Page 447 sur 489

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com