Hypoland Index du Forum

Hypoland
Forum dédié à la prépa littéraire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Vos parents, la prépa et vous
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hypoland Index du Forum -> Pause- café -> Quand y'en a marre de bosser...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
T-d-M


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 1 133
Localisation: Paris
Classe: L3 LM et Ciné

MessagePosté le: Mer 23 Juil - 00:39 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

Ces derniers temps, j'ai pas mal parlé de la prépa avec mes parents, et je me rends compte que tous les deux (je précise qu'ils sont séparés depuis plusieurs années) ont une vision quasiment opposée de la prépa, et surtout une vision opposée de moi en prépa.
En discutant avec des amies bientôt hypokhâgneuses, je me suis rendu compte que chez elles, c'était très différent.

Ce qui m'amène à vous poser deux questions :

1. Comment vos parents voient-ils la prépa ?
Le bagne ? L'endroit par lequel tout littéraire qui se respecte se doit d'être passé ?
Sont-ils eux-mêmes passés par une prépa ? Ou ne connaissent-ils la prépa que par ce qu'ils en voient à la télé/lisent dans les journaux ?
Etc.

2. Comment les parents vous voient-ils, et surtout, comment vous voient-ils en prépa ?
Sont-ils persuadés que vous êtes bosseurs (à tort ou à raison) ? Ou ont-ils plutôt tendance à vous sous-estimer ?
Vos parents vous ont-ils poussés à aller en prépa ? Ou, au contraire, avez-vous dû les convaincre de vous laisser vous y inscrire ?
Sont-ils persuadés que vous réussirez ? Ont-ils peur pour vous ?
Re etc.

Désolée pour l'aspect un peu sondage-téléphonique-de-vingt-heures-qui-emmerde-tout-le-monde, mais je me disais que ça pourrait être intéressant de confronter les différentes situations dans lesquelles on se trouve, en tant que (futurs ou non) hypokhâgneux/khâgneux.

Bien sûr, ces questions ne sont que des pistes...
_________________
ex HK à Victor Hugo
L3 à Paris III en Lettres Modernes et Cinéma


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 23 Juil - 00:39 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ti-fabada


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 123
Localisation: Avignon
Féminin
Classe: Terminale ES

MessagePosté le: Mer 23 Juil - 15:08 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

Sujet très intéressant! Je me suis souvent posée ces questions, curieuse de savoir comment les autres parents réagissaient, s'ils avaient les mêmes appréhensions que les miens...etc

Mes parents ne voient pas la prépa comme le bagne, mais pas loin. A vrai dire, cet avis ne repose que sur des aprioris, étant donné qu'ils se sont tous les deux arrêter au niveau du bac. Leur point de vue se fonde donc sur ce qu'ils ont vu, entendu et lu.
Ils savent que je bosse régulièrement et que je suis du genre studieuse, ils me soutiennent, me rassurent, et me disent que si je suis acceptée en prépa, c'est que j'y ai ma place; chose qui m'aide beaucoup. Mon père est confiant, il me dit qu'il croit en moi et en mes capacités à réussir, mais ma mère est plus réservée: elle sait que je peux craquer et que ca va être très dur.
Ils ne m'ont pas poussé à aller en prépa, et je n'ai pas eu non plus à les convaincre. J'ai choisi cette orientation et ils l'ont approuvée, tout simplement.

EDIT: j'ai oublié de vous raconter une petite anecdote qui montre l'état d'esprit de ma mère: j'ai eu 2.10 en histoire à sciences-po (personne ne se moque, merci, je ne connaissais rien au sujet!) et elle me dit "voila qui te fait les pieds pour l'année prochaine".
_________________
Future hypokhâgneuse à Victor Duruy.


Dernière édition par ti-fabada le Ven 25 Juil - 10:11 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
MSN
Morgane


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 1 248
Localisation: Paris/Alençon
Féminin
Classe: L3 Humanités

MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 11:06 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

Ah ce sujet m'intéresse aussi !

Mes parents, avant moi, n'avaient jamais entendu de la prépa puisqu'ils se sont arrêtés en 4ème/3ème et sont un peu loin du monde des études, donc ils se fient seulement aux sites internet que je leur ai donnés et à ce que je leur dis. Je pense qu'ils ne se rendent pas vraiment compte de la "difficulté", du travail, et ne voient pas ça comme un bagne, loin de là.

Ils sont persuadés que je suis très bosseuse (à tort Mr. Green) à cause de mes bonnes notes au collège et au lycée, même si je sais que j'étais loin de me donner au maximum... Mes parents sont un peu comme le père de ti-fabada : confiants, et probablement assez déçus si j'en viens à abandonner, à avoir des mauvaises notes (alors que ça risque d'arriver). Ils ne m'ont pas du tout poussér à faire une prépa, ni dissuadée, mais m'ont laissé libre choix en fait ! Par conséquent ils croient en moi et mon choix, et savent que je vais réussir (mouais Rolling Eyes ) Ma mère est un peu plus nuancée depuis qu'elle a visité mon lycée, elle a peur que je m'y sente un peu écrasée pour des raisons à la fois sociales et scolaires.
_________________
Feue HK à Louis-le-Grand
L3 Humanités spé philo à Paris X


Revenir en haut
Lolypop


Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 1 002
Localisation: Un peu partout :D
Féminin
Classe: BA3 infocom

MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 20:21 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

C'est un sujet très intéressant Okay

Vivant uniquement avec ma maman, je ne peux donner que son avis à elle ! A vrai dire, elle est plutôt anxieuse à l'idée que j'aille en prépa... Elle a peur que ma santé y passe, comme elle dit, et/ou que mon moral me lâche.

Lorsque j'ai fait mon choix, elle ne s'y est pas vraiment opposée : disons qu'elle a montré tous les côtés positifs de la fac !!! Avec tout ce qu'elle a entendu et lu, étant donné qu'elle s'est arrêtée au bac, je la comprends quand même ! Mais bon, je ne peux pas dire qu'il y ait vraiment eu d'opposition farouche de sa part.

Enfin, elle est assez confiante d'un point de vue purement scolaire (à tort??? Mr. Green ). En revanche, elle ne serait pas déçue si j'abandonnais (une fois de plus, elle craint plutôt quelle serait MA réaction si j'en venais à abandonner... Déceptions etc).

Heureusement que je rentrerai chez moi les weekends
_________________
Hk déchue.
BA3 infocom


Revenir en haut
Hugo


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 1 027
Localisation: 45 rue d'Ulm, dès la rentrée
Classe: Ulm.

MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 22:13 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

Ah, intéressant !
Personnellement j'ai choisi cette voie depuis plus d'un an déjà et mes parents m'ont toujours soutenu :
*Ils ne connaissaient absolument pas la prépa avant que je leur en parle, donc d'un côté, c'est pas plus mal, donc j'ai pas eu droit aux préjugés de leur part.
*Ils ne m'ont donc pas dissuadé, pas non plus encouragé outre mesure, pour eux, l'important était que je fasse ce que je veux.
*Ils me font (trop?) confiance, sont persuadés que je vais réussir ( ma mère un peu moins peut-être Mr. Green ) bien que je leur ai expliqué que c'était 75 places par an l'ENS, pas 750 Laughing . Je leur ai dit que j'aurais des mauvaises notes et tout mais j'ai pas l'impression qu'ils y croient, vu que j'ai toujours été un élève que les profs qualifient d' "excellent"...
Du coup, ils me soutiennent moralement et financierement (eh oui ça compte ! ) mais j'ai très peur de les décevoir car j'ai l'impression qu'ils n'imaginent même pas un échec de ma part ( enfin j'essaye de les y préparer " Tu sais, c'est possible que je tente de me suicider au bout de 2 mois Mr. Green " non en vrai je dis pas ça, mais c'est l'esprit

Voilà, je pense quand même être privilégié dans la mesure où il me soutiennent à 100 % ( sans s'y interesser outre mesure cependant ) mais j'ai peur qu'ils tombent de haut quand ils verront mes notes^^.
_________________
Normalien (Ulm, AL, 2010)
ex-Khâgneux ( interne ! ) à Louis-Le-Grand.
Si vous avez des questions sur le Lycée, n'hésitez pas ;-)


Revenir en haut
MSN
Piperata puella


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2008
Messages: 312
Localisation: Rouen
Féminin
Classe: Bachelor

MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 22:17 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

Je ne donnerai également que l'avis de ma mère si avis il y a... étant donné qu'elle ne m'a pas vraiment fait part de ce qu'elle pensait de la prépa... Je sais juste qu'elle sentait que je m'en sortirais (du moins en hypo ^^).
Elle a fait la fac et ignorait l'existence des prépas avant que je ne lui en parle. J'ai l'impression qu'elle n'en a pas une image terrifiante.
_________________
Ex-Khâgneuse au lycée La Bruyère de Versailles. En moderne spé anglais. Because it is the best one.

Désormais à l'école de commerce de Rouen.

Future PDG d'LVMH ;-P


Revenir en haut
T-d-M


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 1 133
Localisation: Paris
Classe: L3 LM et Ciné

MessagePosté le: Ven 25 Juil - 02:35 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

(Dites, c'est moi où y'a une promo sur l'adjectif « intéressant » ? ^^)

Allez hop, je réponds à mon propre topic, quand même :

Mon père, avec lequel je ne vis pas, aurait probablement fait une prépa s'il n'avait pas eu de mention Bien au bac, puisqu'à son époque on entrait grâce à cette mention directement à Science-Po. Il a pas mal entendu parler prépa par une cousine, qui a elle aussi intégré Science-Po, après trois ans à Duruy.
C'est sûrement dû au fait que je ne vis pas chez lui, mais il est totalement déconnecté de la réalité : il s'imagine que ma moyenne va rester la même, et me demande encore pourquoi je ne suis pas plutôt allée à Louis le Grand et à Henri IV. Laughing Moi aussi, j'ai peur qu'il tombe de haut en voyant mon premier bulletin...
Je lui renvoie involontairement une image de grosse bosseuse, puisqu'il est persuadé que je passe mes journées dans mes cours et mes bouquins. Le pire c'est que j'ai beau essayer de lui faire comprendre que je bosse toujours à la dernière minute, et que la mention TB au bac était très loin d'être acquise, il reste convaincu du contraire.

Ma mère a une idée plus nette de ce qu'est la prépa, puisque je la bassine avec l'Hypokhâgne depuis la Troisième, mais reste très influençable, et croit naïvement tout ce qu'elle entend/lit aux infos sur la prépa.
Elle a également une image de moi totalement à l'opposé de celle de mon père : elle me voit comme une éternelle glandeuse qui réussit à moitié par chance et à moitié grâce à ses 'facilités'... Etant donné qu'elle ne me voit jamais bosser (vu que je travaille presque exclusivement la nuit), elle est quasiment persuadée que je ne bosse jamais. Du coup pour le bac, ma mention était une véritable surprise pour elle.
Je pense qu'elle me croit capable de réussir, mais qu'elle a quand même peur que je craque. En tout cas, après avoir mis pas mal de temps à accepter que je fasse mes propres choix d'orientation, elle me soutient.

J'ai un peu de mal à gérer le côté bisounours de mon père et celui, plus négatif, de ma mère. Je passe mon temps à dire à l'un que je vais peut-être m'écrouler et à l'autre que je vais peut-être réussir. En espérant équilibrer les choses.
C'est entre autres pour ça que j'avais tant envie d'habiter seule l'année prochaine : je serai quasi libérée de la pression parentale, je bosserai enfin pour moi, rien que pour moi.


Les différentes réponses me rassurent : il y a apparemment de la diversité chez les élèves de prépa !
_________________
ex HK à Victor Hugo
L3 à Paris III en Lettres Modernes et Cinéma


Dernière édition par T-d-M le Lun 3 Aoû - 00:42 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alicitus


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2008
Messages: 121
Localisation: 91
Féminin
Classe: HK A/L

MessagePosté le: Ven 25 Juil - 19:38 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

Ah, je trouve ça "intéressant" (mes plus plates excuses, je n'ai trouvé mieux ^^) de comparer un peu toutes les situations. A la lecture de vos témoignages, j'ai comme l'impression que mes parents sont un gros "mix" de tous les votres.
Enfin bon...

Commencons par ma mère. C'est avec elle que j'ai effectué toutes mes recherches concernant la prépa, c'est elle qui m'a aidé à faire ma liste de voeux, elle a écumé tous les forums du net qui traitaient de ce sujet. Enfin, elle m'a vraiment soutenu de ce côté-là et je l'en remercie. Okay Cependant, je ne sais pas réellement ce qu'elle imagine quant à ma future année. Le fait qu'elle se soit beaucoup renseignée lui a donné une vision assez objective et claire de la prépa. Elle ne savait pas réellement ce que c'était avant que je lui en parle au début de l'année (oui, je m'y suis prise un peu tard mais bon, cela ne m'a pas porté préjudice !). Elle pensait simplement que la prépa en général était un véritable repaire de génies, un truc d'élite quoi... comme si tous ceux qui faisaient une prépa entraient à Polytechnique par exemple. Ainsi, vous pouvez imaginer le "QUOIIII ?" qu'elle a poussé lorsque je lui ai timidement annoncé vouloir tenter une prépa. Je pense qu'elle a un peu peur pour moi et mon moral car il est vrai que quand je ne suis pas très bien, un rien peut m'effondrer totalement. Alors, j'essaie de la rassurer en lui disant que je n'ai pas eu d'échos concernant d'éventuels morts ou pendus en prépas... Mais elle me soutient tout de même, je la sens motivée (contrairement à moi en ce moment qui ressemble plutôt à une larve... les vacances quoi !). Par exemple, elle me rappelle toutes les deux heures que je dois commander mes bouquins sur internet (alors que j'ai à peine commencé à consommer la pile de douze qui est sur mon bureau).

Quant à mon père, c'est différent. J'ai l'impression qu'il est vraiment "à la masse" et ça me fait bien rire. Je ne sais pas s'il le fait exprès mais je dois sans cesse lui réexpliquer en quoi consiste la prépa, ce qui suit etc... Lorsque j'ai évoqué pour la première fois ce sujet avec lui, j'ai du faire un énooorme organigramme sur le tableau de la cuisine en lui expliquant que ça ne me faisait rien perdre, où ça pouvait mener, pourquoi il était essentiel que je choisisse telle option... Enfin, c'est assez drôle je trouve. Il suit de loin mes choix en orientation car il me fait vraiment confiance je le sais. Il veut que je fasse ce que je veux. Cependant, il a souvent tendance à me lancer des petits "pics" qui semblent décourageant (comme "mon collègue, docteur en philo et patati et patati m'a dit de te dire que tu allais souffrir" ou "tu fais bien de profiter de tes résultats du bac, c'est les derniers qui seront aussi bons avant longtemps" ou encore "enfin, ne crois tout de même pas que tu vas te retrouver première, tu seras même sûrement dernière..."). Ce n'est pas méchant pourtant. J'ai envie de lui rétorquer "Et alors, attends que j'y sois avant de dire ça. Surtout que j'en sais plus que toi à ce sujet. T'as pas fait prépa à ce que je sache hein hein hein ?" mais je pense que s'il me dit ça, c'est juste pour me protéger d'une éventuelle désillusion. Je pense qu'il est conscient de ce qu'est la prépa et peut-être veut-il aussi tester ma motivation. Je ne sais pas. Mais dans tous les cas, je sais qu'il essaie tout de même de s'intéresser à ce dans quoi je m'engage. Par exemple, la dernière fois, il a tenu à regarder chacun des livres que j'avais acheté (une bonne vingtaine). Même s'il a finalement lâché un "Je comprends rien" et m'a demandé "Et tu auras le temps de lire tout ça pendant les vacances?", ça me fait plaisir.

Voilà, ma petite vie.
_________________
Hypokhâgneuse A/L à Fénelon
http://hypokhagne2008.blogspot.com/


Revenir en haut
J-e


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 606
Localisation: Paris
Féminin
Classe: HK A/L

MessagePosté le: Sam 26 Juil - 13:12 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

Les parents sont tous les mêmes, c'est fou.

Moi c'est plutôt mon père qui a suivi ça de près, en tant qu'ancien de LLG (et ce que ça implique... d'implication), mais il ne m'a encouragée que plus tardivement puisqu'il voulait absolument que je fasse des études de droit et, avant, une filière scientifique ou économique. Mais comme ses parents l'avaient empêché de faire les études littéraires qu'il voulait précisément pour le pousser vers du droit et qu'il a senti ma motivation, il a vite renoncé à ses pressions. Il a le même discours que la mère de Sibyl.Vane, ie ça me condamne à l'excellence, il a l'air de croire en moi même s'il doute certainement de ma capacité de travail en comparaison à lui qui était un grand travailleur.

Ma mère est psy donc elle s'intéresse plus à l'aspect psychologique de la chose (!), elle a eu l'occasion d'assister à des colloques sur la santé mentale des élèves de prépas et de grandes écoles, elle a reçu des patients un peu plus âgés que moi qui venaient du milieu, donc on va dire qu'elle n'est pas confrontée à l'aspect le plus positif de la prépa. Son discours c'est de dire qu'il faut d'abord que je pense à moi en terme de santé physique, psychologique, je ne suis pas certaine qu'elle croit vraiment en moi en terme de réussite mais c'est dans son caractère, quand elle reconnait du talent ou du mérite aux autres elle a l'impression de se diminuer (analyse de comptoir, comme elle dirait !)

Mais je crois que la meilleure chose que l'on peut attendre des parents dans cette situation c'est un détachement volontaire, qu'ils se tiennent au courant, que l'on puisse en parler avec eux, mais qu'ils ne s'impliquent jamais comme ils le faisaient en primaire ou au collège. Ensuite ça doit varier selon les situations familiales, frères et soeurs etc. Ma soeur a fait sa scolarité à Fénelon mais le parallèle s'arrête là, elle a ensuite entrepris des études de cinéma et elle bosse maintenant dans la pub donc c'était assez nouveau, malgré tout, pour mes parents.

Personne ne suit son frère/sa soeur en prépa ?
_________________
Hypokhâgneuse A/L à Fénelon


Revenir en haut
Camille


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 194
Localisation: Eure(27)
Féminin
Classe: KH A/L

MessagePosté le: Sam 26 Juil - 20:01 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

Oui, c'est intér...hum enrichissant de pvr comparer la vision de différents parents surtt qd certains st eux-mêmes allés en prépa.
Pr ma part , aucun des deux n'ont fait de prépa ms ils devaient certainement connaître vaguement la chose tandis que pr moi ,c'était un monde parfaitement inconnu jusqu'à l'an dernier (je ne savais même pas bien orthographier "hypokhâgne" mot étrangement exotique à mes oreilles!).Alors ce st plutôt certains de mes profs qui m'ont guidé ds cette voie et mes parents ont accompagné ma décision , mon choix étant le bon pr eux quoi qu'il en soit. Mon père se montre tjrs de marbre presque indifférent à tt ça (faussement j'espère).S'il ne me dit jamais " la prépa c'est fait pr toi , tu vas t'y plaire" ou " bien sûr tu réussiras" au moins il ne me décourage pas (et soutient l'idée saugrenue que c'est un peu grâce à lui qui j'ai pu y accéder). Ma mère est plus confiante , elle pense que je suis très bosseuse ( elle n'a pas tt à fait tort en fait! Mr. Green ) ms elle sait aussi que mon " perfectionnisme" me joue des tours , que je me mets constamment la pression et que je suis d'un naturel angoissé ( eh oui... Rolling Eyes )
Je ne sais si elle réalise très bien la difficulté de décrocher le concours de 2nde année ms au moins elle ne me met pas la pression et ça me permet d'aborder plus sereinement une potentielle reconversion en fac de philo , je n'ai pas la sensation de m'engager ds un cul-de-sac en allant en prépa.
Je crois que ce dont ils st le plus satisfaits , c'est que j'ai enfin trouvé ma voie ap moult tergiversions ( bah voui en entrant au lycée j'étais convaincue de vouloir faire astrophysicienne!) surtt vis-à-vis du parcours de ma soeur aînée ( qui n'a pas fait de prépa) et qui a eu bcp de difficultés à se retrouver ds son orientation ap une classe L (j'étais justement allée en S pr esquiver ttes ces préoccupations).
Voilà en somme, ça ne diffère pas tellement des témoignages précédents, c'est tt de même rassurant de voir que les parents en général n'essayent pas de trop " serrer la vis" à leurs enfants prépateux!


Revenir en haut
Allegra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2008
Messages: 600
Localisation: Pâââris
Classe: A/L

MessagePosté le: Sam 26 Juil - 20:24 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

Camille,  ce serait bien si tu pouvais écrire tes messages en toutes lettres. Wink
_________________
"Carpe Omnia"
Ex KHLSH spé anglais, yeah baby !


Revenir en haut
Camille


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 194
Localisation: Eure(27)
Féminin
Classe: KH A/L

MessagePosté le: Sam 26 Juil - 20:57 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

désolée , l'habitude des prises de notes...! Embarassed  Je me corrigerai promis!

Revenir en haut
Allegra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2008
Messages: 600
Localisation: Pâââris
Classe: A/L

MessagePosté le: Sam 26 Juil - 21:08 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

T'inquiète, je comprends parfaitement : il m'arrive d'écrire "ms" ou "tt" dans mes disserts ! Laughing
_________________
"Carpe Omnia"
Ex KHLSH spé anglais, yeah baby !


Revenir en haut
natitouto


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 1 253
Localisation: versailles
Féminin
Classe: M2 Lettres, Arts et

MessagePosté le: Sam 26 Juil - 21:47 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

J'ai même réussi à rendre une intro presque en langage sms à mon concours blanc d'anglais...mais par manque de temps hein! Mr. Green
_________________
ex-khâgneuse Lyon spécialité Lettres modernes au lycée La Bruyère de Versailles. En M2 de Lettres, Arts et Pensée Contemporaine à Paris VII (Paris Diderot)


Revenir en haut
Camille


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 194
Localisation: Eure(27)
Féminin
Classe: KH A/L

MessagePosté le: Sam 26 Juil - 22:35 (2008)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous Répondre en citant

ah moi ça a bien failli m'arriver au Bac cette année mais je me suis reprise au dernier moment!(je vois déjà le correcteur qui s'arrache le peu de touffes de cheveux qui lui reste!)

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:30 (2016)    Sujet du message: Vos parents, la prépa et vous

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hypoland Index du Forum -> Pause- café -> Quand y'en a marre de bosser... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com