Hypoland Index du Forum

Hypoland
Forum dédié à la prépa littéraire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Elissia
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hypoland Index du Forum -> Je vous présente... -> Qui suis-je ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Camille


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 194
Localisation: Eure(27)
Féminin
Classe: KH A/L

MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 21:30 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

Le problème c'est que la filière L est malheureusement condamnée à être une "voie de garage" et peut-être même à disparaître à court ou long terme , y a juste à voir certains lycées qui ne la proposent même plus et toujours ces erreurs d'orientation qui se répètent...Mais dis-toi que "perdre" un an ce n'est rien , je connais une personne qui a redoublé deux fois avant de trouver sa voie en L et qui s'en sort assez bien en prime!

P.S: T-d-M,je ne disais pas que je trouvais inconcevable qu'une littéraire aime les maths , après tout ce n'est pas pour rien qu'il existe des HK B/L! mais ça m'amuse de lire ça après avoir tant entendu de personnes dénigrer les maths ( et moi dans le lot,oui, même si quelque part je les admire un peu! Laughing )


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 21:30 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hipcherry


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2008
Messages: 738
Localisation: Lemon Tree (lalala)
Féminin
Classe: Hypo H4

MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 23:27 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

Bienvenue,  amie non-scientifique!


Embarassed Dites je suis la seule au monde à connaître une blague métaphysique et affligeante sur le logarythme népérien? (oui, moi aussi je regrette les maths et je devais aller en S, mais T-d-m a raison, notre lycée valorise assez les L. J'ai même fait une euro physique-chimie, c'est dire.)
_________________
Hypo à Henri 4
"I know this girl who had a huge crazy freakout because she took too many behavioral meds at once. She took off her clothes and jumped into the fountain at Ridgedale Mall and she was like, "Blaaaaah! I'm a kraken from the sea!" "


Revenir en haut
Elissia


Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 67
Localisation: Paris
Féminin
Classe: HK à Duruy

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 01:24 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

Je suis tout à fait d'accord avec vous T-d-M et Camille c'est vraiment dommage que la filière L soit considérée comme la "voie poubelle", tout ça parce que de nos jours les élèves qui trouveraient aisément leur place en technologique veulent à tout prix aller dans le général (alors je vois pas pourquoi le technologique devrait être considéré pour les moins bon élèves) où ils n'aiment aucune matière et encore moins les maths. Donc ils vont en L, pensant que c'est plus simple et en plus il y a moins d'heures de cours. Si on a pas envie de bosser à la maison c'est tout bénéf'.
En France, on oriente très mal les élèves. Je me rappelle quand j'étais en 3°, un garçon ne faisait vraiment rien et avait de vraiment sales notes. Mais les profs lui disaient qu'il pouvait partir dans le général. Mais même s'il en avait les capacités intellectuelles, il ne voulait pas faire les efforts qui vont avec. Il a préféré partir en BEP et je pense que c'est mieux pour lui : une formation courte, très professionnalisante et qui l'éloignerait du système scolaire "normal" qui ne lui convenait pas. Trop souvent les professeurs poussent les élèves à faire un choix qui ne leur convient pas.

Si, Hipcherry, je connais cette blague, c'était d'ailleurs un math sup/math spé  qui me l'avait dite.  Autant dire que l'humour scientifique est quand même un peu affligeant lol
Moi, c'est pas tellement les maths que j'aimais en 2° (mais je les détestais pas encore), c'était plutôt la physique/chimie. J'ai toujours adoré l'astronomie, si seulement, ça se faisait au lycée....lol
_________________
"Souviens-toi que le Temps est une joueur avide
Qui gagne sans tricher, à tout coup ! c'est la loi !"
Baudelaire.

hypokhâgneuse à Victor Duruy, Paris


Revenir en haut
Lisa


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2008
Messages: 340
Localisation: Nice
Féminin
Classe: HK A/L

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 08:19 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

C'est vrai que c'est vraiment dommage que la filière littéraire soit considérée comme une filière poubelle. Par exemple, dans mon lycée, il va sûrement y avoir deux classes de L, et le niveau sera assez différent en fonction des options (LV1 ou LV2 renforcée, avec/sans LV3 contre SES, ou les arts plats).
Je pense (après vous pouvez penser différemment) que la L est enclin à de gros problèmes. D'abord, puisqu'elle est considérée comme une poubelle, les meilleurs élèves partent en S (en général). Il y a quelque chose qui pourrait vous choquer mais que je ne comprendrai jamais, c'est que des S fassent une prépa littéraire, dans la logique, je le concois pas. Quand on aime les lettres meme si on ne le decouvre qu'en premiere S par exemple, on peut toujours se réorienter.
Et ce qui est le plus navrant pour les littéraires, c'est que eux, normalement formés aux lettres, sont moins bon que des S formés aux matières scientifiques. Donc il faudrait rénover la 1L et apprendre plus de choses qu'à l'heure actuelle et donner un meilleur niveau en mathématiques.

J'aurais pu aller en S cette année parce que je me suis dit que je pourrais tout de même aller en hypo. Mais peu importe le niveau de ma future classe, j'ai choisi L pour l'amour des lettres (même si j'aime beaucoup la physique et la SVT).

Pour ceux et celles qui ont fait S comme natitouto ou Hugo, ne prenez pas ça pour une critique. Laughing
_________________
Eν τούτω νίκα


Revenir en haut
natitouto


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 1 253
Localisation: versailles
Féminin
Classe: M2 Lettres, Arts et

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 09:35 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

Je ne prends pas ça comme une critique, ne t'inquiète pas, et dans le fond je suis même plutôt d'accord avec toi. En effet, si je n'avais pas pu faire une hypokhâgne ou une fac de lettres ou sciences humaines après mon bac S, je me serai certainement réorienté en TL, voire je serai allée directement en L comme me le conseillait ma prof de français de 2nde. Au final, j'ai profité d'un système mal fait, c'est tout. Je suis d'accord qu'il faudrait réformer cela, soit en mettant plus d'heures de français et surtout de langues par exemple en L (voire en leur faisant vraiment faire des maths, au lieu de les prendre pour des attardés au bac!), et par la même occasion spécialiser davantage la série S, en leur faisant par exemple passer l'Histoire en 1ère, et en profitant de ces heures pour rajouter de la bio par exemple, qui a moins d'heures que les maths ou la physique (ce qui n'est pas normal quand on sait que certains veulent faire une prépa ou une fac de bio!).
Il faudrait donc arrêter d'envoyer les meilleurs élèves en S (et stopper la pression parentale en faveur de cette filière...c'est pour ça qu'au final je suis allée en S!), et rendre à chaque filière sa spécificité, pour en faire deux filières d'excellence, ce qu'elles pourraient être et ont été dans le passé.



Hipcherry, je connais aussi la blague, il fallait bien s'occuper en cours de maths! Laughing
_________________
ex-khâgneuse Lyon spécialité Lettres modernes au lycée La Bruyère de Versailles. En M2 de Lettres, Arts et Pensée Contemporaine à Paris VII (Paris Diderot)


Revenir en haut
Lisa


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2008
Messages: 340
Localisation: Nice
Féminin
Classe: HK A/L

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 11:35 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

Si on regarde, la L est la poubelle, la ES, le juste milieu, et la S, l'excellence.
C'est marrant de voir qu'il faut toujours un meilleur et un moins bon, même dans des domaines comma ça.

J'ai lu dans Le Monde de l'éducation de Juin, que la cité scolaire internationale de Grenoble ne soutenait plus la candidature des bacheliers S en prépas littéraires. C'est un peu dommage qu'on en arrive là pour "empêcher" les S de tenter l'aventure prépa. Mais je pense que c'est une des multiples solutions. Rolling Eyes
_________________
Eν τούτω νίκα


Revenir en haut
Camille


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 194
Localisation: Eure(27)
Féminin
Classe: KH A/L

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 13:53 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

( la blague, je dois la connaître aussi à moins que ce n'en soit une autre sur ce fameux logarithme...transmise par mon prof de maths de 2nde qui nous racontait toujours des blagues de matheux (hem) et on riait pas mal en maths grâce à ça, à son grand dam , car selon lui, les maths se doivent d'être " austères et chiantes" ( pas faux) Mr. Green )
Pour en revenir à la polémique , si je trouve absolument navrant que la filière L se dégrade ainsi , je ne suis pas d'accord avec le fait de fermer les hypokhâgnes aux S, et ce serait bien contradictoire de ma part de l'être! Je pense plutôt que l'on devrait arrêter le clivage L/S selon lequel les S n'aiment les lettres,la philo etc (bien sûr il y en a!)et les L sont incapables de faire une misérable équation. S'il y a des B/L, ce n'est pas pour rien, on peut très bien concilier les sciences et les lettres et le problème vient du fait que peu de personnes en ont conscience et comme la société porte aux nues les ingénieurs,chercheurs, les hautes-technologies etc, cette préférence finit par se répercuter dans l'enseignement et d'où sélection des élèves bons-->S faibles-->L...Les très bons littéraires de mon lycée étaient en S comme tant d'autres..


Revenir en haut
Lisa


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2008
Messages: 340
Localisation: Nice
Féminin
Classe: HK A/L

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 15:00 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

Je suis désolée si je defends les L, mais c'est une filière qui me tient à coeur et qui est trop dévalorisée.

Camille a écrit:
Les très bons littéraires de mon lycée étaient en S comme tant d'autres..

Justement c'est ça le problème, les L sont censés avoir été formé en lettres, et donc meilleurs que des S dans ce domaine et il s'avère que ce n'est pas le cas.

Par rapport aux fermetures d'hypokhâgnes pour les S, je peux comprendre. En imaginant (je precise bien) que des L aient un très bon niveau en matière scientifique et qu'ils "prennent" la place des S dans les prépas scientifiques, ce serait tout aussi embêtant.

Bref, je ne parlerai pas d'avantage sur le sujet qui est compliqué et je ne veux pas créer d'embrouilles par rapport à ce que j'en pense.
_________________
Eν τούτω νίκα


Revenir en haut
Artz


Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2008
Messages: 43
Localisation: Normandie
Masculin
Classe: Hypokhâgneux

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 17:34 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

La matière "Littérature" a été rajoutée afin de permettre aux élèves de filière L d'avoir une longueur d'avance sur leurs camarades scientifiques, et ainsi, de mieux réussir en prépa... Amusant, non?

Ceci dit, on peut très bien apprendre ce que les logarithmes en L... Il suffit de prendre la spécialité mathématiques. Cette spécialité permet aux L ayant quelques intérêts pour la matière de faire facilement des points et surtout, de conserver l'apprentissage des mathématiques... C'est un bon compromis, je trouve.



Pour le classement entre filières : Les S sont aussi exercés à être l'élite... On leur en demande beaucoup dans toutes les matières (y compris les langues etc). Alors qu'au contraire, ceux qui ont fait L se rappellent des dérisoires épreuves de sciences ou de mathématiques-informatiques...

Nous, L, nous sommes des spécialistes, et qui plus est, des spécialistes dans des matières parasites, les Lettres, par exemple, sont relativement inutiles (en terme de productivité) à une société, et débouchent donc sur peu d'emplois...

Personnellement, c'est vexé de ce classement qui tendait à faire du littéraire un niais incapable de calculer, et tout juste bon à fumer des pétards en chantant du rock sur une guitare lors des heures de perm', que j'ai choisi cette série.


Revenir en haut
Camille


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 194
Localisation: Eure(27)
Féminin
Classe: KH A/L

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 01:59 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

Précision tout de même : il y a des S très bons élèves comme dans toutes les filières et des très mauvais aussi , c'est juste que comme il y a plus de classes, on a l'impression d'une concentration de "têtes" (alors qu'il s'agit plus d'une répartition en classes de niveaux, c'était en tout cas la politique pratiquée tacitement dans mon lycée...).Mais je suis d'accord, si tout était équitable, un L très bon en sciences devrait s'en sortir en prépa S ce qui n'est bien sûr pas le cas, la spé maths est ,il me semble ,plutôt là pour compléter la culture générale de l'élève et à la limite utile pour certains concours de l'enseignement. En revanche, si les classes S apportent une certaine rigueur dans le travail ,on y perd beaucoup en langues(aucune pratique de l'oral,2 indigentes heures par semaine...) et c'est une grosse lacune. Mais en définitive, le bac étant destiné à être réformé d'ici quelques temps, il ne sera peut-être même plus question de filières...(et ce n'est pas forcément mieux)

Revenir en haut
natitouto


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 1 253
Localisation: versailles
Féminin
Classe: M2 Lettres, Arts et

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 10:44 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

Je conteste pour les langues. Dans mon lycée, nous pratiquions l'oral, à raison d'1h par semaine en anglais (sous forme de débat), 1h toutes les 2 semaines en Espagnol (il s'agissait soit d'une improvisation, soit d'une préparation maison sur un thème spécifique comme le tourisme à Barcelone, ou encore d'une scénette que nous écrivions nous-mêmes, et nous passions à l'oral, sans notes autorisées, devant toute la classe). Mais en espagnol, quelques S (dont moi) suivions le cours des L.
Par contre, je pense qu'il faudrait absolument augmenter le nombre d'heures de langue au lycée, et ce dans toutes les filières!
_________________
ex-khâgneuse Lyon spécialité Lettres modernes au lycée La Bruyère de Versailles. En M2 de Lettres, Arts et Pensée Contemporaine à Paris VII (Paris Diderot)


Revenir en haut
Lisa


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2008
Messages: 340
Localisation: Nice
Féminin
Classe: HK A/L

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 11:40 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

Tout le monde ne pense pas à avoir un emploi du temps qui va s'avérer assez grand au final. En rajoutant des heures dans les langues, j'en vois déjà aller dans les rues manifester Mr. Green . Il faut aussi penser que l'on peut déjà renforcer ses langues.
Ce qui serait bien aussi, ce serait de faire une aide individualisée dans les langues à raison d'une heure par semaine ou tous les quinze jours. Et rajouter une heure de Français aussi, pour toutes les filières Razz.
_________________
Eν τούτω νίκα


Revenir en haut
Artz


Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2008
Messages: 43
Localisation: Normandie
Masculin
Classe: Hypokhâgneux

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 11:44 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

"il y a des S très bons élèves comme dans toutes les filières et des très mauvais aussi , c'est juste que comme il y a plus de classes, on a l'impression d'une concentration de "têtes" (alors qu'il s'agit plus d'une répartition en classes de niveaux, c'était en tout cas la politique pratiquée tacitement dans mon lycée...)."

Je n'ai pas compris.

Concernant la spé mathématiques, nous voyons tout de même le système de congruence, les logs, la dérivation, ce genre de choses... Ca tient plus ou moins du programme des ES (sans la spé) avec quelques petites choses étonnantes (l'histoire des mathématiques, par exemple, ou bien, les congruences, qui ne sont vues que par les S spé Maths). Bref, le peu d'heures ne suffit pas à ce que ce soit TOTALEMENT en profondeur, mais je trouve le programme tout de même intéressant. Nettement plus que les mathématiques informatiques qui se contentent d'offrir des platitudes (ex : calcul de pourcentage, Youhou !).

Pour la perte en langue des S, je ne saurai dire...
Dans mon lycée, S et L étions regroupés... Le meilleur de la classe en allemand (et de loin) était en S. Quant à l'anglais, ils s'en sortaient tout aussi bien... Même en LV3, un S était présent (sur 3 élèves) et a obtenu une bonne note au bac.

Donc, dans mon lycée, ce que tu dis n'est pas une réalité.

Ps : Certains lycées proposent des ajouts importants d'heures de langues par semaine... Ma dulcinée qui sera en première L l'année prochaine, a pris une option qui lui ajoutait environ 6 heures de cours en allemand et anglais. A cela s'ajoute sa spécialité anglais. Plus les heures de cours obligatoire... Ce qui est étonnant, c'est qu'elle est dans un petit lycée de campagne.

Je trouve cela très bien, et peut-être les lycées devraient-ils disposer tous de cela (... Coût supplémentaire pour l'état, puisqu'il doit payer les profs, tout ça, tout ça... M'enfin...)


Revenir en haut
Camille


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 194
Localisation: Eure(27)
Féminin
Classe: KH A/L

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 13:44 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

Je dis juste en réponse aux " tous les meilleurs élèves sont en S" que ce n'est pas une règle , il ya des élèves pour lesquels on se demande vraiment pourquoi ils ont persévéré dans cette voie. Les effectifs sont très nombreux en S (5 classes contre 2 classes de L et 3 de ES dans mon lycée) mais avec une répartition des élèves en classe de niveaux (on met tous les bons en maths ensemble et ceux qui peinent à atteindre la moyenne de l'autre côté) on se rend vite compte des disparités (qui viennent en partie du forçage des parents ou des élèves pour aller en S alors qu'ils trouveraint plus leur voie en lycée technologique par exemple). Bref , le problème des filières est loin d'être résolu!
Pour les langues , si il y a quelques lycées qui offrent des options permettant de les pratiquer plus intensivement , c'est bien, mais ce n'est pas une généralité. Une langue est à la base faite pour être parlée et pourtant l'enseignement du lycée est fondé sur l'écrit , je n'ai même pas eu à passer d'oraux ,un élève peut écrire comme Shakespeare mais parler comme une vache espagnole! (très exagéré mais c'est dans l'idée! Mr. Green ). Je dis ça à partir de mon expérience , car même en ayant toujours été une élève studieuse en langues vivantes, je suis bien loin de maîtriser l'anglais ou l'italien et je trouvais qu'on faisait vraiment trop peu d'oral...


Revenir en haut
Artz


Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2008
Messages: 43
Localisation: Normandie
Masculin
Classe: Hypokhâgneux

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 13:54 (2008)    Sujet du message: Elissia Répondre en citant

Oui, mais comme le dit Natitouto, elle faisait beaucoup d'oral en S.

Alors que moi, je n'ai JAMAIS fait de l'oral en allemand (pas une heure dans l'année. Le professeur disait que l'épreuve était écrite, et que nous devions donc travailler l'écrit UNIQUEMENT). Je suis donc absolument incapable de parler l'allemand, alors que j'étais en L.

Autant d'incohérence qui bousculent les idées préconçues...

Rolling Eyes


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:57 (2016)    Sujet du message: Elissia

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hypoland Index du Forum -> Je vous présente... -> Qui suis-je ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com