Hypoland Index du Forum

Hypoland
Forum dédié à la prépa littéraire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le mal- être des élèves en prépa
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hypoland Index du Forum -> Pause- café -> Presse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hipcherry


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2008
Messages: 738
Localisation: Lemon Tree (lalala)
Féminin
Classe: Hypo H4

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 22:57 (2009)    Sujet du message: Le mal- être des élèves en prépa Répondre en citant

C'est vraî, même si tous les léèves se foutent un peu de lui, je trouve que c'est un bon orateur, et il a un discours sain. Après je n'ai jamais eu affaire à lui face à face.
Mais pour avoir ce genre de bahut en général faut quand même être un peu une pointure quelque part, savoir gérer un truc aussi gros avec diplomacie...
_________________
Hypo à Henri 4
"I know this girl who had a huge crazy freakout because she took too many behavioral meds at once. She took off her clothes and jumped into the fountain at Ridgedale Mall and she was like, "Blaaaaah! I'm a kraken from the sea!" "


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Déc - 22:57 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Petronnus


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 205
Localisation: Dublin
Masculin
Classe: JS: Erasmus Trinity

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 23:01 (2009)    Sujet du message: Le mal- être des élèves en prépa Répondre en citant

Polo a écrit:
T-d-M a écrit:
"Cette histoire de pression en prépa relève de l'imagerie." Il est mignon le proviseur de Fermat.
En tout cas, je pense qu'on devrait vraiment organiser un suivi psy des élèves de prépa plus systématiquement...
Les classes d'HK d'Henri IV l'année dernière ont pulvérisé les records d'élèves dépressifs à ce qu'il paraît, c'est triste qu'il faille un passage à l'acte dans un lycée pour qu'on commence à s'inquiéter...

Et il faudrait aussi arrêter une sorte de complaisance au mal-être assez gerbante, comme si c'était normal (!) d'être mal quand on fait ce genre d'études. Quand j'ai annoncé que je quittais Henri IV à une espèce de secrétaire, elle m'a répondu quelque chose comme "Ah mais c'est pas grave, tout le monde ici est dépressif, faut pas s'en faire. D'ailleurs moi...". Ça m'a donné encore plus envie de fuir...


C'est aussi pour ça que j'avais arrêté. Il était hors de question que je déprime pour pouvoir mes fesses assises en prépa. Je préfère être heureux à la fac.

Je n'ai rencontré M. Bresson qu'une seule fois quand il m'a remis mes ECTS. J'ai eu du mal à juger le personnage.
sinon quand ils disent qu'ils ont deux CPE. C'est peut-être le cas maintenant mais l'an passé ils ont longtemps tourné à un CPE vu que l'autre était en congé et celle qui s'occupait des HKH - chartes et éco de mon temps (j'ai l'impression d'être un vieux). N'avait qu'un mot à la bouche, le jour où je suis venu lui annoncer que je fais une pause de deux jours, elle m'a demandé comment j'allais faire pour bosser.
_________________
Elegentiae arbiter sum
Elgentiae arbiter Fermato fuit


Revenir en haut
Polo


Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2009
Messages: 1 251
Localisation: Paris
Féminin
Classe: M2 Litté comparée

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 23:06 (2009)    Sujet du message: Le mal- être des élèves en prépa Répondre en citant

@Hipcherry
Oui voilà. Enfin, je vais pas m'étendre mais dans son bureau, il était vraiment très gentil et rien que le fait de me recevoir un bon quart d'heure alors qu'il aurait pu continuer son boulot, j'ai trouvé ça assez rassurant. Il m'a filé des numéros de psys sur Paris, voulait que je lui donne de mes nouvelles quelques mois après (j'ai pas osé le faire...), m'a dit de l'appeler si j'avais des difficultés pour m'inscrire en fin de semestre à ma fac (et qu'il agirait en conséquence hum) et qu'il était prêt à m'accueillir l'année d'après si je voulais retenter une khâgne.
Alors, y'a peut-être aussi l'effet "discours officiel" à tenir devant une caméra ou tout un public vs. un cadre plus restreint devant un élève. (mais ok, ya aussi sans doute beaucoup de proviseurs cons et j'ai pas l'impression que ce soit toujours dans les "grands" lycées...)
_________________
"Cooper, you remind me today of a small Mexican Chihuaha."


Revenir en haut
T-d-M


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 1 133
Localisation: Paris
Classe: L3 LM et Ciné

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 23:35 (2009)    Sujet du message: Le mal- être des élèves en prépa Répondre en citant

Polo a écrit:
Quand j'ai annoncé que je quittais Henri IV à une espèce de secrétaire, elle m'a répondu quelque chose comme "Ah mais c'est pas grave, tout le monde ici est dépressif, faut pas s'en faire. D'ailleurs moi...". Ça m'a donné encore plus envie de fuir...


Elle (enfin j'imagine que c'est la même...) a aussi dit à une élève qui a fait une tentative de suicide que des élèves comme elle, elle en voyait chaque année... Sympa comme réaction, hein ? ("Nan mais c'est pas grave de t'ouvrir les veines, tous les HK passent par là voyons !")
_________________
ex HK à Victor Hugo
L3 à Paris III en Lettres Modernes et Cinéma


Dernière édition par T-d-M le Mar 15 Déc - 00:36 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Béné


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 1 198
Localisation: Montauban
Féminin
Classe: Ulm/L3 histoire P1

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 23:47 (2009)    Sujet du message: Le mal- être des élèves en prépa Répondre en citant

OMG je connais des élèves en prépa à Fermat, dont un élève en maths sup'. Ca fait bizarre. Pas pour me lancer dans une problématique tapons sur Fermat, ou plutôt sur son administration, mais ma prof de philo (de terminale) a enseigné là-bas et mon prof de litté y avait sa fille qd une affaire similaire a eu lieu, il y qq années. Le discours de l'administration a été aux dires de ma prof très malsain, du gens "si on vous pose des questions, vs dites que ça n'avait sans aucun doute aucun rapport avec sa scolarité", si malsain que mon prof de litté a fait mettre sa fille dans une autre prépa :/
Vraiment limite.
_________________
Anciennement en prépa A/L à Henri-IV


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:59 (2016)    Sujet du message: Le mal- être des élèves en prépa

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hypoland Index du Forum -> Pause- café -> Presse Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com