Hypoland Index du Forum

Hypoland
Forum dédié à la prépa littéraire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le statut de fonctionnaire
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hypoland Index du Forum -> Pause- café -> Quand y'en a marre de bosser...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
0a$!s


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2009
Messages: 93
Localisation: Provence
Masculin
Classe: T ES

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 20:22 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Bonsoir,

Afin de stopper le HS sur le topic Santé, je propose de continuer le débat ici: le statut de fonctionnaire, inamovible et semble-t-il sacré pour nombre de personne, est-il légitime ?

Ciao


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Juin - 20:22 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Matthieu45


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 438
Localisation: Orléans
Masculin
Classe: L1 Droit-Histoire

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 20:23 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Je copie/colle le message :

Hugo a écrit:

Je suis profondément en désaccord avec les deux messages ci-dessus car ils affirment que de par son simple statut, un fonctionnaire "ne peut pas être exempt de tout reproche": une telle généralisation rend pour moi impossible la moindre argumentation.

Je ne généralise pas mais j'ai énoncé des exemples qui montrent que ce statut permet à des fonctionnaires de ne pas remplir correctement les missions pour lesquelles ils sont payés.

J'ai cité par exemple le cas de gendarmes qui se débrouillent pour travailler le moins possible, il n'y a pas vraiment de sanctions contre cela hormis une pression dans l'avancement mais ils s'en foutent.

Le cas du juge Burgaud, une grosse erreur et il obtient juste un blâme et une mutation ( plutôt tranquille )

- Dans le supérieur les cas des enseignants-chercheurs, ils ont fait la grêve pendant 12 semaines tout en étant payés et  ils osent de plus, annoncer qu'ils sont payés "une misère" : la vérité, c'est un traitement TRÈS confortable, la moindre tâche administrative rémunérée en sus par tout un éventail de primes (PCA, PRP, PEDR...), un domaine de recherche choisi selon leurs propre plaisir, un contenu de cours décidés "entre soi", des comptes à rendre à personne... .

Sans aucun contrôle de la part de l'université, ce qui veut dire que le mec peut être un boulet pour la fac et qu'on ne peut rien faire.

De même pour le prof d'un ami à Descartes à Tours, grâce à sa chaire, il est " intouchable" hormis pendant une insepction. Il y a eu une pétition, le proviseur essaye de le bouger mais c'est impossible sauf par une révocation du ministre après inspection !


Certains d'entre vous sont parisiens, j'ai une connaissance qui travaille pour la RATP au guichet.
Pendant un temps il y avait des "voyageurs mystères" des agents de la RATP qui se faisaient passer pour des voyageurs évaluaient le service, l'assiduité des employés, qualité des services. Bien entendu les syndicats ont porté plainte au prud'homme et la RATP a été forcée d'oublier cette méthode !

Il ya des fonctionnaires qui donnent du temps pour la France, or certains en profitent. Or nous payons le service public c'est pourquoi nous devons avoir un service public de qualité.

(je ne généralise pas)

Vu que les citoyens payent des impôts qui eux financent les salaires des fonctionnaires, les citoyens doivent avoir un mot à dire sur le fonctionnement du service public.

Quelqu'un qui ne "fout" rien c'est une perte pour la société, un emploi que quelqu'un dans le besoin pourrait occuper de façon honorable...


Béné > Je ne vois pas en quoi être sous-payé permet d'avoir le droit d'être intouchable dans certains métiers.
De plus ce n'est pas forcément vrai, des concours à bac +2 tu peux gagner plus qu'un salarié du privé avec un BTS.
De même avec un bac +5 ou doctorat.


Revenir en haut
Béné


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 1 198
Localisation: Montauban
Féminin
Classe: Ulm/L3 histoire P1

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 20:31 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Personne ne voudrait étudier 5 ans pour être payé comme un prof du secondaire, ne pas avoir de sécurité de l'emploi et être sans cesse fliquer. Franchement, qui voudrait devenir prof dans ce cas ? Il faudrait automatiquement augmenter les salaires et l'Etat serait perdant.
Il faut bien qu'il y ait des avantages pour faire accepter à des gens avec un tel niveau d'étude un tel salaire. 



Dsl, j'avais pas vu le nouveau topic
_________________
Anciennement en prépa A/L à Henri-IV


Revenir en haut
0a$!s


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2009
Messages: 93
Localisation: Provence
Masculin
Classe: T ES

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 20:35 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Et bien voudraient devenir profs ceux qui aiment leur métier, ce qui serait génial. On se plaint sans cesse de la mise au chômage des étudiants profs par l'abaissement du nombre de postes: n'est-ce pas là un bon remède ? Ainsi, on pourrait éviter l'engorgement de la filière.

Décidément, une seule solution: la privatisation !


Revenir en haut
Béné


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 1 198
Localisation: Montauban
Féminin
Classe: Ulm/L3 histoire P1

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 20:38 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Non, la plupart des gens ne voudrait pas d'un métier où tu es payé à peine 1500 euros en début de carrière après 5 ans d'étude sans tous les avantages qui vont aujourd'hui avec. L'étudiant en chimie qui a à choisir entre l'enseignement et l'industrie n'hésitera pas : il choisira le privé. On peut aimer son domaine de compétence sans être maso, et devenir prof sans les avantages d'aujourd'hui, c'est être maso.
_________________
Anciennement en prépa A/L à Henri-IV


Revenir en haut
Hugo


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 1 027
Localisation: 45 rue d'Ulm, dès la rentrée
Classe: Ulm.

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 20:49 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

0a$!s a écrit:


Décidément, une seule solution: la privatisation !


Oh, oui, privatisons les écoles et les hôpitaux, comme ça, ceux qui n'ont pas l'argent pour se faire soigner et apprendre à lire, ben ils se feront pas soigner et ils apprendront pas à lire, qu'est ce que vous voulez ma pauv' dame, s'ils sont pauvres c'est quand même de leur faute!
S'endetter sur 30 ans pour se faire soigner d'un cancer? Bah, c'est le jeu ma pauv' Lucette.
_________________
Normalien (Ulm, AL, 2010)
ex-Khâgneux ( interne ! ) à Louis-Le-Grand.
Si vous avez des questions sur le Lycée, n'hésitez pas ;-)


Revenir en haut
MSN
Damned


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 372
Localisation: Loin
Classe: En vacances

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 20:52 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

+1 Pour Béné sur le dernier post.

L'Etat perdant sur une hausse des salaires ? Pas sur...
Les salaires il faut les augmenter, c'est une honte en France de voir une catégorie professionnelle qui demande a la fois beaucoup de compétence et qui est beaucoup plus important
pour la nation qu'un simple "privé".
Alors oui, l'éducation 1er budget de l'état...je me demande comment les fonds sont utilisés pour avoir des résultats bien plus faibles que nos voisins.
Se tourner vers le privé ( qu'on parle d'enseignement, d'entreprises...) est une solution mais ne doit pas l'être! Ou est la vrai justice sociale la-dedans?
Il faut repenser le lycée, la fac, c'est évident. Sans pour autant se tourner vers un système qui génère plus d'injustices qu'aujourd'hui.
_________________
Vincere scis. Vinctoria uti nescis. (Ou l'inverse)


Revenir en haut
0a$!s


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2009
Messages: 93
Localisation: Provence
Masculin
Classe: T ES

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 20:56 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Privatisation n'est pas antonyme de démocratisation: il suffit que ce soit l'État qui verse aux ménages l'argent nécessaire à l'éducation, argent qui ira ensuite au meilleur agent éducateur.

Revenir en haut
Damned


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 372
Localisation: Loin
Classe: En vacances

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 20:57 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Hugo tu as raison, mais la caricature est un peu facile, je ne pense pas que c'était le fond de pensée d'Oasis.

Mais la privatisation n'est certainement pas la solution.
Economiquement parlant, oui, peut etre. Mais socialement?
Préfère t'on une société d'injustice, qui rembourse le mérite et qui laisse les pauvres gens (pauvre en intelligence, pauvre en moyens...) sur le carreau, au ban de la société, mais société qui, soit, génère des profits, des bénéfice pour les plus opportunistes?
Raisonnons en terme de justice et apprenons a passer outre l'intérêt particulier.
_________________
Vincere scis. Vinctoria uti nescis. (Ou l'inverse)


Revenir en haut
Damned


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 372
Localisation: Loin
Classe: En vacances

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 20:59 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Oasis, c'est se donner bonne conscience ce que tu dis la.

Si on privatise tout, pour que cela marche il faut ; baisser les taxes, les impôts etc...l'Etat ne possède plus grand chose.
OU va t'il trouver son argent pour le verser a ceux qui en ont besoin, les victimes de cette privatisation?
Et puis c'est assez hypocrite une société a la source de l'injustice mais qui ensuite aide les démunis.
Assumes ce que tu prône au moins.
_________________
Vincere scis. Vinctoria uti nescis. (Ou l'inverse)


Revenir en haut
0a$!s


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2009
Messages: 93
Localisation: Provence
Masculin
Classe: T ES

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 21:03 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Le problème, c'est que Justice est une valeur subjective, alors que Efficacité est une valeur objective.

Ce que tu estimes juste, ce n'est pas forcément la même chose que moi. On ne vend pas de la justice car c'est une valeur, on peut vendre de l'éducation/instruction car c'est un service (il suffit de regarder le développement exponentiel des cours extra-scolaires).

Une société juste pour moi, c'est une société qui fournit à tous les mêmes moyens à la base (pas de droit de succession par exemple), et qui laissent ensuite ses membres libres d'agir à leur convenance. Il n'y a donc aucune hypocrisie, faux semblant, ou autre.


Revenir en haut
Hugo


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 1 027
Localisation: 45 rue d'Ulm, dès la rentrée
Classe: Ulm.

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 21:04 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

J'ai certes grossièrement caricaturé, et je n'ai pas aidé au relèvement du débat, je m'en excuse, mais sur le principe, ma caricature reste valable...
_________________
Normalien (Ulm, AL, 2010)
ex-Khâgneux ( interne ! ) à Louis-Le-Grand.
Si vous avez des questions sur le Lycée, n'hésitez pas ;-)


Revenir en haut
MSN
Matthieu45


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 438
Localisation: Orléans
Masculin
Classe: L1 Droit-Histoire

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 21:09 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Salaire en début de carrière : 16 762 euros brut par an soit 1396 euros brut par mois
Concours brevet ou bac pour LA poste

Salaire en début de carrière : 20 400 euros brut par an soit 1 700 euros brut par mois
RATP : aucun diplome demandé

Salaire moyen : 21 723 euros net par an soit en moyenne 1810,25 euros net par mois.
Prof : Bac +3

Salaire moyen : 50 220 euros par an, soit 4 185 euros net par mois.
Médecin

Salaire moyen : 22 887 euros net par an soit 1907,25 euros par mois

Policier : BAC

Salaire moyen : 57 548 euros net par an soit 4 795,67 euros par mois

Magistrat, concours à bac +4

Salaire moyen : 50 220 euros net par an soit 4 185 euros net par mois.
Pharmacien

Salaire moyen : 17 690 euros net par an soit 1474,16 euros par mois.
Gendarme : Bac

Salaire moyen : 26 400 euros net par an soit 2 200 euros net par mois
Concours niveau bac : Infirmier

Salaire moyen : 18 948 euros net par an soit 1 579 € net par mois
Ambulancier : après la 3ème, brevet

Voilà ce qu'on peut gagner déjà après le brevet à la licence.


Mais la sécurité de l'emploi.. Je ne vois pas en quoi on ne pourrait pas réprimander ou virer un prof qui fait de la merde parce qu'il a étudié 5 ans ?

C'est comme à la SNCF ? la prime du charbon LOL ! Shocked

EN même temps passer de bac +3 à bac +5 entrainera forcément une hausse des salaires...


Revenir en haut
0a$!s


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2009
Messages: 93
Localisation: Provence
Masculin
Classe: T ES

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 21:11 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Tu soulèves la question de la santé: mais est-ce qu'un chirurgien est légitime de par son simple diplôme ? Non, d'où les nombreux procès actuels quant aux opérations ayant échoué pour faute grave.

Un prof d'anglais qui dégoute à vie un élève de 6°, n'est-ce pas là aussi une faute grave puisque l'élève sera moins compétitif sur le marché du travail ? Bien évidemment. 


Revenir en haut
Damned


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 372
Localisation: Loin
Classe: En vacances

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 21:13 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Excuses acceptés Razz

Oasis tu détourne le débats et mes propos.
Justice valeur subjective? Le débat philosophique et sociologique n'est pas arrété la dessus.

0a$!s a écrit:

Une société juste pour moi, c'est une société qui fournit à tous les mêmes moyens à la base (pas de droit de succession par exemple), et qui laissent ensuite ses membres libres d'agir à leur convenance. Il n'y a donc aucune hypocrisie, faux semblant, ou autre.


Tout le monde n'est pas capable de s'en tirer avec les mêmes moyens a la base. La loi du plus fort triomphera.
Nous sommes tous égaux, ce qui n'empêche pas que nous soyons tous différents.
Tu dis laisser les gens libres mais tu veux supprimer les droits de successions. Et les gens qui se sont harrassé au travail, qui n'ont jamais pris de vacances justes pour assurer un avenir...c'est leurs efforts que tu veux détruire? (N'étendons pas le débat la-dessus SVP)

C'est ca le rôle de la communauté restaurer la justice de départ ce qui ne veux pas dire: "Ok les gars, avant de vous lâcher dans la nature on va vous apprendre 2-3 trucs, et suivez! Les lents ou les blaireaux tant pis pour eux."
Personne ne va démarrer au même endroit, dire le contraire c'est refuser l'humanité, la société. Mais ces injustices du destin, de la nature, la société doit s'efforcer a les réparer.
_________________
Vincere scis. Vinctoria uti nescis. (Ou l'inverse)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:37 (2016)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hypoland Index du Forum -> Pause- café -> Quand y'en a marre de bosser... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com