Hypoland Index du Forum

Hypoland
Forum dédié à la prépa littéraire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le statut de fonctionnaire
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hypoland Index du Forum -> Pause- café -> Quand y'en a marre de bosser...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Béné


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 1 198
Localisation: Montauban
Féminin
Classe: Ulm/L3 histoire P1

MessagePosté le: Jeu 11 Juin - 20:03 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Permets-moi de douter à propos de leur non-soif de pouvoir . En outre, la procédure d'impeachment n'a quasi jamais été utilisée.
Ensuite, comme qqun l'a dit, il y a d'une part une épreuve de pédagogie dans le CAPES. En outre, les profs doivent effectuer un an de stage en classe et ne sont titularisés QUE si cette année s'est bien passée sur le plan pédagogique principalement. Sinon, tu as droit à une autre année de stage, et si tu te plantes, adieu la titularisation. Enfin, dire que le prof enseigne seul est un peu exagéré : la plupart des profs travaille en équipe, les méthodes, cours, idées diverses sont échangés. Et si un prof fait mal son boulot, il est rappelé à l'ordre par le proviseur !


Tu sembles te réjouir de la réforme; tu ne devrais pas. Tous les proviseurs n'ont pas été profs (certains étaient CPE par ex). Je doute fort qu'un ancien CPE ait les capacités nécessaires pour juger de la pédagogie ou de la compétence d'un prof. Je trouverais ça révoltant qu'on les autorise à faire ça.
_________________
Anciennement en prépa A/L à Henri-IV


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Juin - 20:03 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Matthieu45


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 438
Localisation: Orléans
Masculin
Classe: L1 Droit-Histoire

MessagePosté le: Jeu 11 Juin - 20:14 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Si elle n'a pas été utilisée, c'est qu'il n'y en pas eu besoin.
Bien, comment tu expliques le fait qu'il y ait des professeurs titularisés qui sont incompétents et nuls pédagogiquement ?

"La plupart des profs travaille en équipe, les méthodes, cours, idées diverses sont échangés. Et si un prof fait mal son boulot, il est rappelé à l'ordre par le proviseur !"

La plupart oui, certains travaillent seuls. J'ai eu affaire à des têtes de mules qui restaient isolées vis à vis des autres. Ouais ils peuvent être réprimandés, c'est tout. Ah si ils peuvent être mutés en ZEP super ! Ca ne déplace que le problème dans des zones difficiles.
Oui, les proviseurs n'ont pas été tous profs. Le proviseur aura le pouvoir de ne pas ré-engager un enseignant à la rentrée après consultation d'une commission pédagogique qui elle est en mesure de juger les qualités d'un prof.

Tu veux en faire quoi toi de ces bêtes noires ? Les laisser enseigner ?


Revenir en haut
Béné


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 1 198
Localisation: Montauban
Féminin
Classe: Ulm/L3 histoire P1

MessagePosté le: Jeu 11 Juin - 20:22 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

"Si elle n'a pas été utilisée, c'est qu'il n'y en a pas eu besoin", faux, c'est juste que l'utiliser déclencherait une crise politique majeure et que les dirigeants américains préfèrent éviter ce genre de situations.


Mais franchement, ce genre de profs, ça court pas les rues. Personnellement, je n'ai jamais eu de mauvais profs. J'ai eu des profs que je n'aimais pas, des profs las de leur boulot et qui n'étaient pas à leur maximum, des profs dont les idées ou les méthodes me déplaisaient, mais aucun prof objectivement "mauvais". J'ai pourtant toujours été dans le public, et dans des établissements tout ce qu'il y a de plus normaux. Je crois que tu es dans le privé, donc tu n'es pas forcément bien placé pour appréhender l'ampleur -minime d'après moi- du problème. 
Les profs qui n'arrivent plus à gérer leurs classes sont généralement mutés au CNED. Je trouve que c'est une solution acceptable.
_________________
Anciennement en prépa A/L à Henri-IV


Revenir en haut
lili


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2009
Messages: 267
Localisation: ...
Féminin
Classe: ...

MessagePosté le: Jeu 11 Juin - 20:27 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Pffff je suis vraiment contre la réforme, c'est du grand n'importe quoi selon moi, et j'espère vraiment qu'elle passera pas.
Sinon, je plussoie Béné.
_________________
"la vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent pleinement vécue, c'est la littérature" (Proust)


Revenir en haut
Matthieu45


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 438
Localisation: Orléans
Masculin
Classe: L1 Droit-Histoire

MessagePosté le: Jeu 11 Juin - 20:38 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Je ne vois pas en quoi ça déclencherait une crise.Il y a eu plus de 60 procédures lancées, et une petite dizaine qui ont été votées.

De toute façon un juge isolé ne peut quasiment rien faire

Ca ne court pas les rues certes mais ça existe. Je n'ai pas passé toute ma scolarité dans le privé, j'ai étudié dans le public et crois moi le dernier prof qui s'en foutait complètement était bien dans le privé. D'ailleurs je ne comprend pas pourquoi ils ne le virent pas.
Tu as bien eu de la chance d'avoir des profs corrects.
Certes ces profs sont rares et ne représentent qu'un infime pourcentage du corps enseignant mais ils existent et gangrènent l'EN.

Le CNED ça peut le faire, ils ne posent plus de problèmes, et la pédagogie ne pose plus de soucis ! Sauf qu'il ne doit pas avoir assez de postes pour muter les bêtes noires ! C'est quand même dégradant pour l'image du CNED.

Pour ce qui est de la réforme, bah elle est nécessaire et que ça soit un gouvernement de gauche ou droite il y en aurait eu une et dans chacun des cas les profs ne vont pas être content !


Revenir en haut
Béné


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 1 198
Localisation: Montauban
Féminin
Classe: Ulm/L3 histoire P1

MessagePosté le: Jeu 11 Juin - 20:46 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Bah tu vois, tu le dis toi même : ton dernier prof qui s'en foutait était dans le privé, et pouvait donc parfaitement être viré. Pourtant il ne l'était pas. La réforme n'arrangera donc pas grand chose.
_________________
Anciennement en prépa A/L à Henri-IV


Revenir en haut
Matthieu45


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 438
Localisation: Orléans
Masculin
Classe: L1 Droit-Histoire

MessagePosté le: Jeu 11 Juin - 20:49 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Ouais en même temps il est pote avec le proviseur donc c'est pas très objectif, ils font des voyages ensembles et souvent des soirées ( bah ouais il racontait sa vie pendant ses cours )

Revenir en haut
Elissia


Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 67
Localisation: Paris
Féminin
Classe: HK à Duruy

MessagePosté le: Lun 15 Juin - 15:40 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

C'est justement pour ça que je suis contre la réforme. Alors le proviseur peut garder ses potes même s'ils ne savent pas enseigner ?
Le problème de cette réforme que tu sembles vraiment aimer ce sont les perversions (ô combien nombreuses dans notre société) du système. Dans un Etat utopique qui n'exécuterait que ce qui est moralement acceptable, légitime, ça pourrait marcher. Maintenant, si cette réforme passe, ce qui se passera c'est que, sous couvert d'une mauvaise pédagogie, d'une mauvaise méthode d'éducation, un professeur pourra être remercié alors qu'il ne s'entendra tout simplement pas avec le proviseur (lequel pourra mettre un "ami à sa place) ou qu'il n'aura pas les mêmes idées que lui. Et je trouve cela franchement mauvais pour la liberté d'expression que tout homme est en droit de posséder et particulièrement les profs.
Dans ce contexte là, le métier du prof n'est plus d'apprendre à penser à ses élèves, mais plutôt de leur dire comment penser (et ce en fonction du pouvoir politique dominant) ce qui  est, somme toute, fort peu démocratique. Tu parles des pays anglosaxons et du nord qui se font filmer en classe : en théorie, c'est bien joli mais cela peut créer une dérive et en conséquence un collège/lycée "fliqué" où le prof est surveillé.
On ne vit pas dans le monde de Dorothée ni dans celui des bisounours : un système qui peut entraver les libertés de chacun n'est pas un système juste.
(Tu pourras me reprocher si tu le souhaites, que l'opposition fait de l'opposition justement parce qu'elle n'a rien d'autre à présenter, qu'ell est archaïque et qu'elle ne veut pas du changement. Maintenant, je préfère, pour ma part, qu'il n'y ait pas de changement au système déjà établi plutôt que de me retrouver avec un nouveau système qui, s'il donne d'un côté, reprend de l'autre.)

Je tiens à rajouter une chose quant aux enseignants-chercheurs, dont tu as également parlé et qui font grève et sont "quand même payés" parce que je ne crois pas que tu saches réellement ce qu'il en est. Un enseignant-chercheur reçoit une bourse dès le début de l'année scolaire pour subvenir à ses frais. Cette bourse mensuelle est donnée d'une année sur l'autre. Donc effectivement, ces enseignants-chercheurs grévistes ont quand même reçu cette bourse durant la période de grève. Mais crois-tu réellement que l'année prochaine ils vont recevoir leur bourse comme ça, tout simplement parce qu'on est passé à une nouvelle année scolaire ? Si tu le penses, c'est que tu es naïf. L'année prochaine, ces enseignants-chercheurs ne recevront pas de bourse ou pire ne seront pas reconduit. Alors avant de critiquer un groupe de gens/travailleurs/etc...? Renseigne-toi ! 
_________________
"Souviens-toi que le Temps est une joueur avide
Qui gagne sans tricher, à tout coup ! c'est la loi !"
Baudelaire.

hypokhâgneuse à Victor Duruy, Paris


Revenir en haut
Matthieu45


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 438
Localisation: Orléans
Masculin
Classe: L1 Droit-Histoire

MessagePosté le: Lun 15 Juin - 18:03 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Si il a des potes qui ne savent pas enseigner ? Les lycéens sont mal formés ? le taux chute ? il est perdant.


Pour les enseignants-chercheurs ils sont fonctionnaires entièrement et jouissent de libertés particulières.
Ils ont un traitement comme tous les autres fonctionnaires et diverses primes.
Tu confonds les bourses qui sont allouées aux doctorants et le système de traitements des fonctionnaires.
Tu me dis de me renseigner, je pense que c'est plutôt toi parce que tu mélanges doctorants et enseignants-chercheurs. Ce qui n'est pas du tout pareil.

Vu qu'ils sont sous le régime de la fonction publique ils ne peuvent donc pas être révoqués par la simple décision du président de la fac, il y a des commissions spéciales comme la CNU qui est chargée de l'évolution et du recrutement des E-C. Justement la réforme touche un peu à ce statut d'où la grogne.
Maintenant, tu devrais plus confondre E-C et doctorants Okay


Revenir en haut
lili


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2009
Messages: 267
Localisation: ...
Féminin
Classe: ...

MessagePosté le: Lun 15 Juin - 18:12 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Matthieu45 a écrit:
Si il a des potes qui ne savent pas enseigner ? Les lycéens sont mal formés ? le taux chute ? il est perdant.
Alors pourquoi ton prof dans le privé n'a pas été viré, bien qu'ils soient amisavec le proviseur? (on tourne en rond là)
_________________
"la vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent pleinement vécue, c'est la littérature" (Proust)


Revenir en haut
Matthieu45


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 438
Localisation: Orléans
Masculin
Classe: L1 Droit-Histoire

MessagePosté le: Lun 15 Juin - 18:14 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

lili a écrit:

Matthieu45 a écrit:
Si il a des potes qui ne savent pas enseigner ? Les lycéens sont mal formés ? le taux chute ? il est perdant.

Alors pourquoi ton prof dans le privé n'a pas été viré, bien qu'ils soient amisavec le proviseur? (on tourne en rond là)
Parce qu' au niveau où il enseigne il n'y a pas de conséquences directes sur le bac.

Revenir en haut
lili


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2009
Messages: 267
Localisation: ...
Féminin
Classe: ...

MessagePosté le: Lun 15 Juin - 18:18 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Donc selon toi, s'il aurait enseigné à des classes de Term, il l'aurait viré? Shocked  (entre amis, ça m'étonnerait ; ça aurait jeté un froid lors de leurs petites vacances)
Et puis, tu te contredis :


Matthieu45 a écrit:
[...] D'ailleurs je ne comprend pas pourquoi ils ne le virent pas.



Il y a quand même une incohérence dans tes propos. S'il n'influe pas explicitement dans la réussite au bac, pourquoi ne comprends-tu pas qu'il ne le virent pas, surtout s'ils sont amis?
_________________
"la vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent pleinement vécue, c'est la littérature" (Proust)


Revenir en haut
Matthieu45


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 438
Localisation: Orléans
Masculin
Classe: L1 Droit-Histoire

MessagePosté le: Lun 15 Juin - 18:23 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

lili a écrit:

Donc selon toi, s'il aurait enseigné à des classes de Term, il l'aurait viré? Shocked  (entre amis, ça m'étonnerait ; ça aurait jeté un froid lors de leurs petites vacances)
Et puis, tu te contredis :

Matthieu45 a écrit:

[...] D'ailleurs je ne comprend pas pourquoi ils ne le virent pas.



Il y a quand même une incohérence dans tes propos.

Pour moi il devrait le virer term ou pas term. J'explique juste que le proviseur lui a attribué ces classes là pour être ainsi dire tranquille.

Lui ( le proviseur) qui est si fier de son 100 % ) chaque fois, ne va pas risquer de le mettre en 1ere/terminale. Il est pas si con je pense,c'est assez hypocrite car ça serait un bon ami il lui ferait plus de cadeaux.


Revenir en haut
lili


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2009
Messages: 267
Localisation: ...
Féminin
Classe: ...

MessagePosté le: Lun 15 Juin - 18:29 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

Comme tu le dis, il devrait être viré "term ou pas term".

Mais alors la réforme ne changera rien au problème: Les mauvais profs (du moins certains) incomberont au classe pré-term quand ils seront amis, et il y aura toujours des mauvais profs.

D'autre part, il me semble que dans le public, le proviseur peut décider de donner telle classe à telle prof donc au fond, réforme ou pas, le problème ne changera pas vraiment, mais le système scolaire sera hautement corrompu (les mauvais profs amis restent a contrario des autres, les bons profs amis s'ils cirent pas assez les pompes au proviseur seront virés, et il faudra "être très gentil" -bon prof ou pas bon prof- avec celui qui décidera de leur sort! Elle est très perfectible cette réforme hein, pour ne pas dire imparfaite.
_________________
"la vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent pleinement vécue, c'est la littérature" (Proust)


Revenir en haut
Matthieu45


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 438
Localisation: Orléans
Masculin
Classe: L1 Droit-Histoire

MessagePosté le: Lun 15 Juin - 18:41 (2009)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire Répondre en citant

C'est pour ça qu'ils parlaient du commission pédagogique pour éviter ce type de mésaventure mais comme la réforme a été repoussée , je ne sais pas ( je ne suis pas devin ! ) si ils vont rester sur cette position ou essayer d'améliorer.

Ces cas sont toutefois minimes, heureusement pour tout le monde. Là par exemple je suis dans le privé, généralement le but du privé c'est d'avoir un très bon taux, bonnes orientations enfin tout le blabla. Heureusement ce prof n'est là que pour que quelques heures pour 2 classes de secondes, le restant il est dans un lycée technique.. Donc du coup sur un an ça fait des notions non acquises mais celles-ci sont revues en cycle scientifique donc d'un côté rien n'est perdu.
Par contre si ça influait directement sur l'épreuve du bac les taux seraient plus faibles donc moins d'attirance.
Sinon le proviseur se faisant vieux,même très vieux on peut dire qu'il va bientôt prendre sa retraite et son remplaçant n'aura peut être pas la même sympathie pour cet homme.

Nous verrons l'année prochaine lors de l'annonce du nouveau projet de réforme.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:08 (2016)    Sujet du message: Le statut de fonctionnaire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hypoland Index du Forum -> Pause- café -> Quand y'en a marre de bosser... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com